vendredi 13

Vendredi 13 jour de chance ou de malchance…et pourquoi ?

Publié le mer 11 Jan 2017

Pourquoi associe-t’on le vendredi 13 à la malchance ?

Cette croyance serait d’abord biblique ! 13 participants siégeaient autour de la table dans le Nouveau Testament : Jésus et ses 12 apôtres. Tous sont cités dans l’ordre avec Judas, qui arrive donc en 13ième, et qui livra Jésus.

 

Cette crainte tire aussi ses racines d’antiques mythes nordiques. Dans la mythologie nordique, Odin (Dieu des Guerriers) invita 11 amis Dieux dans sa demeure de Walhalla. Loki (Dieu de la Guerre et du Mal) étant l’ennemi juré du fils d’Odin, Balder (Dieu de l’Amour et de la Lumière), ne faisait pas parti de cette invitation. Il s’invita malgré tout, et une bataille mortelle éclata entre les deux Dieux, qui se conclut avec la mort de Balder, tué par une flèche empoisonnée au cœur, décochée par Loki ! Depuis ce jour où le Dieu « bien-aimé » fut tué, les pays Scandinaves considèrent le vendredi 13 comme un jour maudit et porteur de malheur.

Les Grecs et les Romains voient aussi le nombre 13 d’un mauvais œil ! Le chiffre 12 est associé, dans leurs mythologies, à la perfection et à la régularité : 12 Dieux olympiens, 12 constellations, 12 signes du Zodiaque, 12h du jour et de la nuit, 12 mois… Le chiffre 13, juste après celui-ci, introduit le désordre et détruit l’harmonie. Quant au vendredi, il est associé à la mort et au malheur puisque les condamnés à mort étaient généralement condamnés les vendredis !

Le vendredi 13 tombe minimum un vendredi et au maximum 3 vendredis dans l’année. Plusieurs mathématiciens se sont penchés sur la fréquence d’apparition des vendredis 13 et il semblerait que le 13 du mois aurait légèrement plus de chances de tomber un vendredi que sur n’importe quel autre jour de la semaine.  C’est l’adoption du calendrier grégorien qui serait responsable de cette prédominance. Calendrier qui fut adopté, coïncidence troublante, par Grégoire XIII !

Ce jour a même généré sa propre phobie la Triskaikékaphobie. Les personnes qui en sont atteintes ne sortent pas de chez elles les vendredis 13. Un économiste américain a même relevé l’impact économique des vendredis 13 avec une nette baisse de la consommation observée en ces jours !