Les aliments périmés mais pas tout à fait !

Les aliments périmés mais pas tout à fait !

Publié le mar 27 Juin 2017

Pour poursuivre dans cette optique d’anti-gaspillage, on te parle maintenant des aliments dont la date de péremption est révolue mais qui peuvent encore être consommés. Oui mais lesquels ?
Il faut d’abord connaître les particularités des dates de péremption indiqués sur les paquets, à savoir la DLC et la DLUO.

La DLUO/DDM et la DLC, quelle différence ?
2 choses reviennent le plus souvent sur nos paquets :
La DLUO : la date limite d’utilisation optimale ou la DDM (date de durabilité minimale) soit le fameux « A consommer de préférence avant le … »,
et la DLC : la date limite de consommation, autrement dit, « A consommer jusqu’au … ».

La DLC indique la date jusqu’à laquelle un produit peut être consommé. Au-delà de cette date, il comporte des risques pour la santé donc il ne faut plus du tout y toucher. Ça concerne principalement des denrées périssables, à conserver au frais (la température de conservation est indiquée sur l’étiquetage). Ex : la viande vendue en barquette.

La DLUO ou DDM autorise la consommation de l’aliment après date, à condition qu’il soit ou ait été bien conservé. Pas de risque pour la santé mais simplement un changement de saveur, de couleur et même de texture. Avant de le manger, il faut donc vérifier que l’emballage n’est pas abîmé ou bombé et s’assurer que le produit a un bel aspect, une bonne odeur et un bon goût. Voici quelques conseils de consommation.

Les aliments consommables après date
Les boîtes de conserve peuvent être conservées plusieurs années après date tant qu’elles ne sont pas déformées, gonflées, abîmées ou rouillées.
Les produits secs (purée, farine, céréales, riz…) peuvent eux aussi être consommés des années après l’achat. Dès que tu ouvres les paquets, conserve les produits bien au sec, dans des boîtes hermétiques, ou ferme bien les sachets, surtout avec notre climat et les bébêtes présentes au Fenua.
Exemple des biscuits : après date, ils sont souvent mous. Pense à les recycler en base de cheesecake ou pâte à crumble plutôt que de les jeter.
Le chocolat est encore consommable 2 ans après date, tant qu’il est bien conservé. Il perd un peu de sa saveur et de son onctuosité, mais pas de danger pour la santé.
Le miel se conserve à vie !
Le lait stérilisé (UHT) est encore bon jusqu’à 2 mois (ou plus) après la date. Le goût peut toutefois changer et les vitamines et les sels minéraux peuvent diminuer dans le produit.
Le fromage est, de base, composé de moisissures. Donc plus c’est moisi, plus c’est bon.
Le jambon cru peut être consommé jusqu’à 2 semaines après date.
Les yaourts sont encore bons environ 2 à 3 mois après la date indiquée.
Les surgelés peuvent être conservés plusieurs mois après leur date de péremption, à condition de n’être jamais décongelés. Attention, certains aliments nécessitent plus d’attention et de vigilance.
Les épices, sel, sucre, ne se périment pas. Au pire ils perdent de leurs saveurs.
Les œufs : Tout dépend de la préparation que tu en fais. Après la date de péremption, tu as encore 3/4 semaines pour faire des œufs durs, mais ne les utilise pas pour autre chose.

Et voilà, il suffit d’un peu de bon sens pour se rendre compte que tel ou tel produit est encore tout à fait propre à la consommation. Ainsi, en le sentant, le goûtant, on constate en quelques secondes si oui ou non il est consommable. Un sachet ou une boite déformée indiquera que le produit concerné est à jeter. A toi de jouer maintenant, à bas le gaspillage alimentaire !