Crêpe au chocolat

Le savais-tu ? Origine de la Chandeleur

Publié le jeu 02 Fév 2017

Célébrée tous les ans le 2 février, la Chandeleur se fête 40 jours après Noël. Son nom vient du mot « chandelle » qui décrit la célébration où, à l’époque des Romains, une fête à l’honneur du Dieu Pan avait lieu. Les croyants parcouraient alors les rues de Rome en agitant des flambeaux.

En 472, le Pape en fait une fête religieuse célébrant la présentation de Jésus au temple. Ce délai de 40 jours tire son origine de la religion Juive ou la mère, étant considérée comme impure après l’accouchement, ne peut se rendre sur un lieu sacré que 40 jours après son accouchement afin de présenter son enfant à Dieu. On organise alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur, selon une technique précise : chaque croyant doit récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé !

Ce cierge béni est censé avoir le pouvoir, en plus de porter bonheur toute l’année, d’assurer une bonne éclosion des œufs si l’on verse sa cire sur les œufs. La flamme protégerait aussi de la foudre si elle est allumée pendant l’orage.

En plus de ces croyances, une croyance en particulier a donné naissance à la préparation de crêpes pour la chandeleur : Si on ne faisait pas de crêpes pour la chandeleur, le blé serait carié pour l’année !

Si point ne veut de blé charbonneux, 
Mange des crêpes à la Chandeleur.

D’ailleurs, en faisant les crêpes, il faut respecter une autre coutume, celle de la pièce d’or. Les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille jusque dans la chambre où on la déposait en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l’an passé pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu.

Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année. Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme navrante d’un linge