André chef cuisinier de Easy Market

André, un chef au top !

Publié le mer 30 Nov 2016

André est le chef cuisinier de Easy Market depuis 2013. Il a participé à la création des deux structures de Faa’a et Prince Hinoi. Sur le territoire depuis 2011, marié et père de deux enfants, André est avant tout un passionné et s’applique chaque jour à faire sortir de ses cuisines des plats qui lui ressemblent. Une rencontre chaleureuse qui va te permettre d’entrer dans les coulisses de ton magasin….

 

Faisons connaissance

Quel a été ton parcours scolaire, ta formation ?

J’ai suivi un cursus de gestion et comptabilité jusqu’au bac mais en réalité cette orientation ne me plaisait pas. C’est pourquoi, j’ai décidé ensuite de passer un BP de cuisine.

Quelles ont été tes expériences professionnelles ?

Mon diplôme en poche, j’ai d’abord travaillé comme saisonnier à la mer et à  la montagne. Puis en 1987, j’ai ouvert mon premier restaurant sur la côte Atlantique. C’était un petit restaurant-brasserie-crêperie que j’ai dirigé pendant 5 ans. Ensuite, je me suis associé et j’ai créé un deuxième restaurant à Mornac sur Saône. En 2001, je me suis lancé dans la semi-gastronomie avec l’ouverture de mon troisième restaurant à l’île d’Oléron.

Qu’est-ce qui est important pour être un bon chef ou cuisinier ?

Les chefs ont souvent la réputation d’être autoritaire et de crier sans arrêt. Même si je suis par moment nerveux, j’essaie de rester calme surtout avec le personnel. Pour être un bon cuisinier, il faut avant tout être propre, ponctuel, savoir cuisinier bien sûr, avoir du goût et surtout avoir l’amour de ce qu’on fait.

 

Ton métier aujourd’hui

Depuis combien de temps travailles-tu à  Easy Market ?

Je suis arrivée en 2011 en Polynésie et je travaille comme chef cuisinier à Easy Market depuis la création du premier magasin de Faa’a en 2013. Et depuis bientôt un mois, je suis aussi le chef du magasin Easy Market de Prince Hinoï.

C’est quoi pour toi, l’esprit « easy » ?

L’esprit «  easy » pour moi c’est mettre en place une activité familiale. Plus que des collègues, l’équipe doit être soudée comme une vraie famille. Je suis sûr que cela se ressent dans les plats que l’on propose.

Présente-nous ton équipe.

L’équipe « Traiteur » de easy market, c’est une équipe jeune (je suis le plus vieux, ils m’appellent papi !), qui a un bon état d’esprit et qui a envie de lancer fort le deuxième magasin !

Qu’est-ce qui te plait dans ton métier ?

Il faut être passionné, c’est un métier de fou ! Le cuisinier travaille dans la chaleur, avec des horaires pas toujours faciles. Pourtant, j’aime ce métier et j’ai envie de transmettre ma passion en formant et en donnant à ceux qui veulent apprendre. J’accueille d’ailleurs régulièrement des stagiaires.

Que veux-tu transmettre à travers la création de tes plats que l’on peut trouver dans les magasins Easy Market ?

Je souhaite proposer des plats qui respirent la fraicheur. Nous utilisons en priorité des produits frais, des fruits, des légumes et des herbes aromatiques sans pesticides. Nous n’avons recours au surgelé que pour les produits que l’on ne trouve pas sur le fenua. Je choisis les plats en fonction de l’arrivage des produits de façon à garantir une fraicheur absolue.

Aurais-tu un scoop à nous révéler ?

Nous nous lançons prochainement dans la confection d’Açaï bwol. Ce sont des spécialités végétariennes composées de glace au yaourt, d’Açaï (baies rouges), de topping (fruits) et de muesli. Nous poursuivons notre route vers une alimentation saine et équilibrée.