La vie d’une abeille

La vie d’une abeille

Publié le mar 27 Nov 2018

L’abeille fait partie de la grande famille des insectes et plus précisément de l’ordre des Hyménoptères. Il existe de nombreuses espèces d’abeilles (environ 20 000 espèces différentes). L’espèce la plus connue est l’abeille dite domestique, Apis Mellifera soit l’abeille à miel. Elle peut vivre à l’état sauvage ou être élevée pour leur grande aptitude à produire du miel, c’est le travail de l’apiculteur. Les abeilles vivent en communauté dans la ruche, c’est ce que l’on appelle une colonie, au sein de laquelle la reine, entourée de nombreux mâles (les faux bourdons) et ouvrières, joue un rôle vital.

  1. La vie d’une abeille

Selon le type d’alvéole, la reine pondra un œuf fécondé (pour une future reine ou une ouvrière) ou non fécondé (pour un futur faux bourdon autrement dit un mâle). Dans tous les cas, l’œuf donnera naissance à une petite larve blanche et à partir de là, on peut distinguer :

  • Une larve de reine,
  • Une larve d’ouvrière,
  • Une larve de mâle.

Durant les 3 premiers jours, elles seront toutes nourries à la gelée royale puis leur alimentation évoluera sauf pour la reine qui sera exclusivement nourrie à la gelée royale.
La reine se développe dans une cellule royale et elle doit s’assurer d’être la seule reine dans une ruche en tuant toutes les autres cellules royales. Dans ce cas, elles vont alors se livrer à un combat de reines avec leur aiguillon conçu pour piquer plusieurs fois et uniquement pour ce combat. Ensuite la reine s’envole quelques jours après sa naissance pour un vol nuptial unique dans des conditions optimales. Pour que la fécondation soit bien réalisée, la reine doit s’accoupler avec une dizaine de mâles jusqu’à ce que sa spermathèque (réservoir à spermatozoïdes) soit pleine. Une fois fécondée, elle rentre à la ruche, et n’en sortira plus pendant les 4/5 ans que dure son existence. De là, elle commence une vie de pondeuse. C’est la seule abeille à pondre et c’est d’ailleurs sa principale mission : d’assurer le renouvellement de la ruche durant toute sa vie. Celle-ci peut pondre entre 1000 et 2000 œufs par jour. A une exception près, une ruche orpheline de reine peut voir des ouvrières qui vont pondre des œufs stériles qui ne donneront que des mâles stériles, on dit que la ruche est bourdonneuse.Les ouvrières sont les plus nombreuses et elles vivent entre 40 jours à 6 mois selon les saisons. Dans la colonie, où elles travaillent sans cesse, elles sont chargées de nombreuses tâches nécessaires au bon fonctionnement de la ruche et qu’elles exercent toutes, successivement, au cours de leur vie :

  • Nettoyeuse
  • Nourrice
  • Cirière pour la fabrication des alvéoles ;
  • Gardienne de la ruche ;
  • Ventileuse pour rafraîchir la ruche ;
  • Et enfin butineuse en commençant par aller chercher de l’eau, puis du nectar et du pollen et enfin de la propolis.

Le faux bourdon (mâle) ne possède pas de dard et leur destin est bien plus tragique, puisque qu’ils ne vivent que pour féconder la reine et meurent ensuite. Dans la nature, les abeilles construisent des rayons en cire dans leur nid. Ces rayons, sont composés de multitudes d’alvéoles où les abeilles stockent le miel, le pollen… et où la reine pond ses œufs.
L’intérieur de la ruche est conçu de la même manière, les rayons sont remplacés par des cadres. Le travail des abeilles est facilité car les alvéoles en cire sont déjà pré étirées.

  1. Le rôle de d’abeille

Les abeilles servent à produire du miel, certes, mais elles ont une mission encore plus importante : la pollinisation qui permet aux plantes de se reproduire. Pour tout être vivant, l’objectif est de se reproduire et d’assurer la survie de l’espèce. Pour les hommes, il s’agit de mettre au monde des enfants. Pour les plantes, il s’agit de produire des graines, des pépins, des noyaux… En se promenant de fleur en fleur à la recherche de nourriture (le nectar), les insectes se frottent aux étamines et récoltent ainsi le précieux pollen, qui sera par la suite involontairement transporté vers une autre fleur, on parle de fécondation entomophile. En tombant au sol, ils vont germer et donner naissance à de nouvelles plantes.

  1. Les ruches d’Easy Market Prince Hinoï

Depuis 1 an maintenant, sur le toit d’Easy Market Prince Hinoï, nous avons installé 4 ruches qui se portent merveilleusement bien et qu’on aimerait bien te présenter et si tu es d’accord, tu peux également participer à l’entretien de ces dernières. Pour cela, on t’invite à te rendre à l’accueil du magasin d’Easy Market Prince Hinoï pour t’inscrire aux futures visites de nos ruches. A bientôt.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer