Boudin blanc - Boudin noir

Boudin blanc ou noir : à ne pas confondre !

Publié le mer 13 Déc 2017

Ils portent le même nom mais ils sont si différents… Bien que ce soit des charcuteries cuites et qu’ils aient la même forme et le même nom, les boudins noir et blanc sont très différents au niveau de leur goût, leur consistance et leur élaboration.
Le boudin noir est une préparation à base de sang et de gras de porc, assaisonnée et enveloppée dans un boyau, puis il est cuit dans un bouillon avant d’être refroidi.
Le boudin blanc est constitué de maigre et de gras de porc, ou de volaille ou de veau, additionné le plus souvent de lait, de crème et d’œufs, enveloppé dans des boyaux, poché et refroidi.
Les secrets de fabrication se sont transmis au fil des années et aujourd’hui, on déguste du boudin tout au long de l’année pour le plus grand plaisir des gourmets.

Par ici pour la petite histoire…
Selon l’histoire, le boudin noir aurait été inventé durant l’Antiquité. Il était considéré comme un plat de « canailles » (gens malhonnêtes) au Moyen Age et il était dégusté dans les tavernes. Au fil des années, le boudin noir a donné naissance à de très nombreuses spécialités. Autrefois, le boudin était fabriqué au moment où l’on tuait le cochon, après l’abattage ou le dimanche suivant. La coutume voulait que le traditionnel « repas boudin » soit organisé, où famille, amis et voisins se réunissaient.
Toujours selon l’histoire, la tradition voulait que le Réveillon de Noël commence par de la bouillie de lait servie chaude et pour simplifier le service, les cuisiniers eurent l’idée de présenter cette bouillie sous boyau. En retravaillant la recette traditionnelle de la bouillie, c’est alors qu’est né le boudin blanc. C’était un produit qu’on dégustait à l’occasion des fêtes, d’où la finesse des ingrédients entrant dans sa composition.

Astuces cuisson
Différentes cuissons : à la poêle ou en brochettes au four, en tartine sur du pain de campagne, en tarte tatin ou en feuilleté de boudin à l’apéritif. Le boudin blanc est délicieux tout simplement poêlé à feu doux, cuit au four ou en papillotes, ou grillé. Pour éviter que le boudin n’éclate à la cuisson, voici plusieurs solutions. Tu peux soit :

  • L’inciser avec un couteau pointu. Cuit au four ou à la poêle, il n’éclatera pas.
  • Le cuire à l’eau bouillante avec de l’ail, du thym, du piment, du sel et de l’huile pendant 10 min
  • Retirer la peau et le cuire quelques minutes.

Des recettes…
Recettes traditionnelles ou revisitées au goût du jour, avec les boudins blancs et noirs, tout est question d’imagination. On te propose ces 2 petites recettes :

Boudins noir aux pommes et miel
Ingrédients pour 4 personnes : 4 boudins noirs, 4 pommes, beurre, huile d’olive, miel
Epluche et coupe tes pommes en quartiers. Dans une poêle, fais mousser le beurre et fais cuire les pommes pendant 10 min à couvert en les retournant régulièrement. Verse le miel et poursuis la cuisson à découvert pendant 5 min. Dans une autre poêle, fais chauffer l’huile d’olive et fais dorer les boudins pendant 5 à 10 min à feu doux à couvert. Sale et poivre puis déguste rapidement avec les pommes bien dorées. Pour varier les plaisirs, tu peux aussi rajouter des pommes de terre sautées !

Boudins blancs
Ingrédients pour 4 personnes : 4 boudins blancs, 50 cl de crème fraîche liquide, 250 g de champignons, beurre, poivre, sel
Enlève la peau des boudins. Dans une poêle, fais fondre du beurre et fais dorer les boudins blancs à feu doux. Les mettre de côté. Déglace ta poêle avec la crème fraîche liquide. Ajoute ensuite les champignons. Si tu as choisi des champignons frais, précuis-les avant. Sale et poivre à ta convenance. Rajoute tes boudins blancs à ton mélange et fais mijoter jusqu’à ce que la crème s’épaississe un peu. A servir bien chaud avec du riz ou des pâtes.

A toi de jouer maintenant, et dans tes EASY MARKET tu trouveras tout ce qu’il faut.